BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET
BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET
la municipalité à la rencontre des Carbétiens - novembre 2011

L'implication et la participation des citoyens au débat public et dans la prise de décisions sont désormais une réalité au Carbet depuis l'arrivée de l'équipe municipale en place

Les  réunions de quartier sont très  bien accueillies par les habitants qui sont  de plus en plus nombreux à y participer. Les témoignages recueillis au cours de ces rencontres viennent conforter notre volonté de rétablir le contact entre la population et les acteurs impliqués dans le développement et l'aménagement du territoire. La richesse des débats nous amène à dire, en toute modestie, que nous avons redonné au citoyen Carbétien le droit de s'exprimer, de dire son intérêt ou faire des observations pertinentes sur les différents projets. Ces rencontres fort enrichissantes mettent souvent en évidence cette confrontation entre les attentes immédiates des habitants et les délais à moyen et à long terme nécessaires à la réalisation d'un projet. Les réunions de quartier, moments de concertation et d'échanges, sont l'occasion de faire saisir cette réalité dans le cadre du développement d'actions de structuration du territoire.

Depuis la rentrée de Septembre 2011, la municipalité a tenu cinq réunions avec d'abord les riverains de Belfond, puis ceux  du Morne Table, du Morne aux boeufs ( en contre bas de la RN2 ) des Pitons et du quartier Bout Bois.

Quartier Belfond :

Les échanges très fructueux ont permis aux uns et aux autres de dire déjà leur satisfaction de pouvoir échanger avec l'équipe municipale et aussi d'exprimer leurs attentes. L'état de la route reste la préoccupation essentielle des riverains. Cette voie communale a connu au cours de ces dernières années une très forte dégradation causée par une canalisation défectueuse qui ne permet pas l'écoulement normal des eaux. La municipalité a inscrit dans son programme de réfection des voies communales la route de Belfond qui sera réhabilitée en entier. Un devis établi par un bureau d'études s'élève à la somme de 900 000 euros. La municipalité sollicitera l'aide de l'Etat pour la réalisation de l'ouvrage. Avant d'entreprendre ces travaux  il faudra revoir le circuit d'écoulement des eaux pluviales afin de sécuriser les habitations qui ont souffert du passage de la tempête Ophélia. L'entretien des abords de la route reste également une préoccupation des habitants qui souhaitent un nettoyage plus régulier  par les services techniques. Les différents projets à court et à moyen terme ont fait l'objet de quelques observations. Les riverains de ce quartier ont émis le souhait d'être  mieux informés des manifestations qui se déroulent dans la commune.

Morne Table:

En période de pluies, malgré la réhabilitation de la route qui a amélioré la situation, le quotidien de certains résidents de ce secteur est perturbé par des eaux de ruissellement qui traversent les terrains situés en contrebas causant des dégâts dans les habitations. Le plan d'évacuation des eaux pluviales , à l'origine de ces problèmes, est évoqué par les riverains qui pointent du doigt des habitations situées en amont. La municipalité sollicitera les services de la DEAL pour une étude hydraulique. Elle propose en attendant l'intervention des services techniques de la mairie pour le reprofilage de la ravine à l'aide d'une tractopelle. Les riverains ont unanimement salué l'intérêt de cette réunion qui leur a permis de mieux se connaître et aussi d'échanger sur les différents problèmes qui jalonnent leur quotidien.

Morne aux Boeufs ( en contrebas de la RN2 )

Après des années d'attente, les habitants de ce secteur , réunis en mairie, ont pu avoir enfin une solution au problème de l'évacuation des eaux de la Nationale et des hauteurs du Morne aux Boeufs qui menacent leurs maisons situées en aval, en contrebas de la route . Cette réunion fait suite à l'intervention d'un riverain auprès de la mairie. Cette dernière a engagé les démarches nécessaires au niveau de la collectivité régionale qui a entrepris les travaux. Cette opération de mise en sécurité des habitations de la route nationale qui a commencé depuis quelques jours, s'effectue par la  pose de gabions et le reprofilage des trois ravines du Morne aux boeufs avec des buses à ciel ouvert. Coût des opérations: 700 000 euros.

Les Pitons

Près d'une trentaine d'agriculteurs et de résidents des Pitons ont rencontré le maire et trois adjoints afin d'échanger et de trouver des solutions à leurs préoccupations. Tout d'abord les riverains ont alerté l'équipe municipale sur les travaux effectués dans la rivière. Ces travaux ont fait l'objet d'un grave dysfonctionnement qui ont conduit la mairie à intervenir au niveau des services de l'Etat. Ces derniers, saisis du dossier , ont entamé une procédure de mise en demeure afin que les responsables s'engagent à effectuer les travaux nécessaires  pour que cette partie de la rivière retrouve son aspect naturel. La préoccupation essentielle des résidents demeure la route. Cette route qui a beaucoup souffert des intempéries et aussi de la circulation des poids lourds lors des travaux. La voie est à la limite du praticable en certains endroits. Le Maire rappelle que dès le début de la mandature, l'équipe municipale dans un état des lieux a fait le constat d'une route « en fin de vie » depuis la portion qui part d'Aqualand. La municipalité, face à l'ampleur des travaux, va entreprendre dans un premier temps la réhabilitation des portions les plus abîmées tout en mettant des équipes du service technique à l'élagage des abords. Il faudra du temps pour que cette route devienne une voie où l'on pourra circuler en toute sécurité mais la municipalité va s'y engager car nous savons toute la richesse patrimoniale de ce Carbet profond que nous devons à tout prix préserver. Là encore nous ferons appel à l'aide de l'Etat pour les travaux estimés à 600 000 euros. Les échanges se sont poursuivis autour d'un pot, chez les Compan , dans la plus grande convivialité.

Bout Bois

Le maire et les élus présents ont accueilli une nombreuse assistance à l'ancienne école. La première partie de la réunion était consacrée à la présentation du projet de construction de logements sur ce site de l'ancienne école. Mr Terrine, l'architecte en charge du projet, a décrit dans les moindres détails ce programme de logements composés de 3 T2, 12 T3 et 3 T4 ainsi qu'un local d'activités. L'ouvrage sera réalisé par la société SEMSAMAR dont le représentant, Mr Criquet, était présent dans la salle. Ce projet a fait l'objet d'un sondage, en amont, auprès des habitants du quartier. Ces derniers, en très grande majorité, ont accueilli favorablement ce projet. Les 42 demandes de logements enregistrées au cours de cette enquête montrent bien cette forte attente de ces nombreux jeunes vivant chez leurs parents et désireux d' être locataires tout en restant attachés à leur quartier. Les échanges ont été très fructueux autour de ce projet car l'architecte et le maire ont su répondre aux préoccupations des  participants notamment sur la construction d'une aire de jeux, le nombre de places de parking, le plan d'assainissement, le nombre de logements attribués à la commune... En deuxième partie le maire a fait le bilan des trois années de mandature en mettant en exergue des réalisations qui permettent de dire qu 'aujourd'hui le Carbet est entré dans l'ère du modernisme par une gestion innovante qui accorde une large place à la concertation, la réflexion et la cohérence autour de notre projet de ville.

La municipalité a bien compris que l'évolution du mode de vie et des mentalités a permis l'émergence de nouvelles formes de citoyenneté. Nous devons nous y adapter en maintenant cette dynamique d'ouverture et de dialogue qui sera toujours au centre de notre démarche.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© mairie du Carbet