BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET
BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET

18ième Edition de la Quinzaine de la Jeunesse Caribéenne « Mieux connaître GAUGUIN »

Comme chaque année, la  Ville du Carbet et la Commission Jeunesse et vie associative de la municipalité  reçoivent les jeunes de la Caraïbe. La quinzaine de la jeunesse caribéenne est devenue un moment incontournable pour la ville du Carbet . 

Une rencontre qui s’est  déroulée  MERCREDI 02 AOÛT 2017 de 14h30 à 18h sur la Plage de Grand Anse à la Cabane des pêcheurs.

Nos jeunes de la Caraïbe ont été ravis de passer ce moment avec les jeunes du conseil municipal juniors du Carbet. Un moment de partage fort en culture et en échanges. Accueillis à la cabane des pêcheurs, ils ont pu être interviewés par la Radio RFC qui était sur place pour leur traditionnel   “Mercredi Récréatif de RFC ” Ces jeunes gens venus d’Haiti et de St Lucie principalement ont apprécié ce moment. Avec le soutien de l’élue responsable de la jeunesse ,Murielle ETINOF, ils ont visité le Centre d’Interprétation Paul Gauguin. Ils ont découvert  Paul GAUGUIN i et l’histoire de son séjour d’un mois à l’Anse Turin au Carbet.  Un parcours ludique avec des quiz, une visite en 3D où l’on plonge dans les lieux  fréquentés par GAUGUIN au Carbet.i Une visite manuscrite leur a permis de découvrir un artiste solitaire au coeur de la nature.

Yohan :  Je viens d’Haiti, et je suis des cours au centre d’art et d’histoire. Venir en Martinique est un privilège pour moi car je sais combien de fois votre île nous a aidés dans des situations catastrophiques. Nous savons  aussi que votre histoire est riche et parsemée  de controverses. Je trouve que c’est intéressant à étudier. Découvrir Paul GAUGUIN sur ce site où il a séjourné est vraiment pour nous un moment fort enrichissant”

 

Accueillie, sous l'égide de l'OMDAC, une quarantaine d'invités originaires de Sainte-Lucie, Cuba, Saint-Vincent et Grenadines, République Dominicaine, Trinidad et Tobago, Haïti, Dominique, Grenade découvrent nos us et coutumes à travers les échanges avec les jeunes Martiniquais

Depuis 2000, date du passage de la “quinzaine de la Jeunesse martiniquaise” proposée en 1985 , près de 1000 jeunes ont été sélectionnés parmi des milliers de demandes, pour participer en Martinique à ce rendez-vous convivial pour la découverte de notre culture lors des rencontres avec  la jeunesse de notre région.

 

 

 

ACI Fresques au Carbet : de la formation à la pratique

Tout a commencé ce Jeudi 21 juillet 2016 avec la mise en place par l’Association Homme et Territoires du comité de pilotage de l’ACI Fresques. Ce chantier d’insertion sera mené simultanément sur les deux communes du Carbet et du Prêcheur avec bien entendu une forte implication des élus référents  des deux municipalités qui œuvrent pour un accompagnement efficace de nos jeunes. Dix salariés en insertion ont choisi de travailler dans cet atelier de création de fresques. Ils ont commencé par un travail de recherche sur le patrimoine du Carbet suivi d’une présentation de leur investigation en présence du Maire, du 1er Adjoint délégué au patrimoine, Cette présentation a été saluée et encouragée par les responsables présents qui ont vu dans cette démarche des jeunes une réelle  volonté  de  s’impliquer dans ce parcours d’insertion qui leur est  proposé.

Mai 2017 : L’inauguration de ces fresques  est l’aboutissement d’un travail collégial mené en intercommunalité avec une grande motivation chez ces jeunes qui ont démontré qu’il est possible de réussir en y croyant et surtout en se donnant les moyens. Lors de la cérémonie de présentation en Mairie, le président de l’Association Homme et Territoires  a encouragé et félicité les personnes qui ont cru à cet atelier chantier d’insertion, aux jeunes et moins jeunes qui ont effectué cet apprentissage qui leur ouvre des opportunités de rebondir sur des projets professionnels. Des attestations de formations leur ont été délivrées par la société qui les a formés: PROFORM (formation technique de base en peinture) et pour les techniques en fresques «  AromKreol»

 

Olivier JEAN-DENIS :  Directeur de l’association Homme et Territoires : « C’est l’aboutissement d’un long travail, d’abord pour convaincre les partenaires pour mettre en place une ACI appelée tout simplement «  fresques ». C’était compliqué, mais nous avons réussi. Une fois que nous avons lancé le chantier en juillet 2016, nous avons tout mis en place pour que les demandeurs d’emplois que nous avons accueillis soient formés aux techniques de base de peinture. Ils ont aussi l’habilitation pour les travaux en hauteur, les équipements de protection individuels et pour l’habilitation électrique afin d’ intervenir sur des installations électriques. Ils sont en capacité de réaliser des fresques, de reproduire des dessins sur des murs comme c’est le cas au Carbet. Ce sont les premières fresques que nous inaugurons. Nous continuons à préparer d’autres fresques sur les murs du Prêcheur et du Carbet »

 

Murielle ETINOF : Adjointe au Maire déléguée à la jeunesse et aux associations :

« Nous avons été contactés par l’association Hommes et Territoire pour ce chantier d’insertion. Nous avons montré que deux municipalités ( Carbet et Prêcheur ) peuvent se mettre ensemble pour monter des projets en faveur de nos jeunes. Cette intercommunalité nous pouvons la faire vivre, avec la volonté de construire ensemble des projets sur notre territoire pour une jeunesse forte et solidaire. Cette fresque est la concrétisation de leurs efforts et de leur implication qu’il convient de saluer. Ils ont pu toucher à plusieurs corps de métiers (décoration, électricité, la maçonnerie, la peinture ) . Ils doivent être fiers et profiter de cette opportunité pour construire leur projet. »

 

Gérard MONSTIN :  Maire adjoint du CARBET , élu chargé de l’insertion , de la communication :

« Outre la réussite de ce chantier il faut retenir et saluer cette association des communes du Carbet et du Prêcheur autour de ce projet.  Il faut féliciter cet  organisme  “ Hommes et Territoires “ qui a pu réunir 16 jeunes de différentes communes du Nord Caraibe, Ce chantier donne aux jeunes les possibilités de travailler. Ce qui est important pour le Maire du Carbet, Jean-Claude ECANVIL et pour le Maire du Prêcheur, Marcellin NADEAU est cette possibilité réelle d’accès à l’emploi que leur offre ce chantier qui n’aura pas été juste une opération pour occuper un instant nos jeunes”’

ECOLE OUVERTE : Mieux connaître les métiers de bouche

Durant cette semaine, les écoliers du groupe scolaire Hermann Michel ont « Ecole Ouverte ». Mise en place depuis 1991, l'opération interministérielle "École ouverte" consiste à accueillir pendant les vacances scolaires ainsi que les mercredis et samedis, des enfants et des jeunes qui ne partent pas en vacances. De nombreuses activités éducatives dans les domaines scolaire, culturel, sportif et de loisirs sont proposées. Elles dépendent du projet éducatif intégré au projet d'établissement. Cette opération a des effets positifs: elle améliore les relations entre les jeunes et les adultes et contribue au renforcement des apprentissages fondamentaux et à la continuité des apprentissages du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Pour ces vacances de Pâques, les enfants vont à la découverte des métiers de bouche en rencontrant les professionnels de la restauration sur la commune. Quatre groupes d’enfants rendront visite à quelques restaurateurs et artisans ( Les Arômes, l’Imprévu, Kay Jacko,Glaces Ziouka, Petibonum). Ces professionnels leur feront découvrir les ficelles du métier et les diverses branches qui tournent autour du métier de restaurateur.

Demain, un atelier culinaire se tiendra chez le restaurateur Guy FERDINAND. Les écoliers pourront mettre la main à la pâte et pour une matinée être « le chef cuisto »

Du point de vue des restaurateurs interrogés : « L'opération École ouverte a des effets positifs : elle améliore les relations intergénérationnelles et instaure dans leur établissement un climat de confiance et un mieux vivre ensemble. C’est aussi pour ces jeunes l’opportunité de toucher du doigt la réalité d’un métier, et leur démontrer que la restauration est un travail d’équipe et de confiance, pour au final donner  du  plaisir aux visiteurs et clients qui viennent déjeuner ou  dîner »

Il faut saluer l’implication des enseignants et des socioprofessionnels qui donnent de leur temps pour inculquer à nos jeunes des valeurs qui constituent un moyen efficace d’engagement dans la vie de l’établissement et de prévention des incivilités et de l’absentéisme.

Aire Marine Educative : Le Carbet commune précurseur en Martinique

La Ville du Carbet est la première commune de Martinique à s’inscrire dans le projet d’aire marine éducative.

 

Le premier projet d’Aire Marine Educative en Martinique est développé sur la commune du Carbet avec deux classes de CE2 (46 élèves) de l’école Hermann Michel. Les élèves sont encadrés dans cette démarche par une équipe pédagogique composée de deux enseignants Jean-Paul Joyau et Béatrice Mas-Palangie, de la directrice de l’école Vanessa Marie-Claire et d’un référent scientifique, Mathilde Brassy du Carbet des Sciences, CCSTI Martinique. Ces élèves seront impliqués dans le développement de l’Aire Marine Educative sur trois années dans leur cursus scolaire élémentaire c’est à dire jusqu’au CM2. Arrivés au bout de ces trois années ils passeront le relais à leurs camarades scolarisés au CE2.

Le mardi 10 Janvier , les 46 élèves se sont retrouvés sur la plage de l’Anse Turin dès les premières heures de la matinée. Le choix du site a été décidé lors du 1er Conseil des Enfants pour la Mer qui s’est tenu le mardi 8 Novembre 2016. C’est un choix qui vient renforcer ce projet de la municipalité d’un sentier sous-marin sur l’épave de la barge “Amélie” à l’Anse Turin.

Répartis en trois groupes, les enfants ont entamé avec enthousiasme et motivation cette première phase de découverte du site. Ils ont pu ainsi observer la faune et la flore du littoral ainsi que la falaise qui surplombe la plage. Au final un portrait du site sera dressé puis l’analyse qui permettra de comprendre son fonctionnement et bien identifier les problématiques.

 

 

Ewan, élève du CE2 : « Je trouve très intéressant de pouvoir aider pour la protection de la nature. Sur le lieu j’ai reconnu plusieurs arbres : raisiniers, amandiers. Je suis fier de participer à un tel projet , j’apprends beaucoup de choses 

 

Vanessa MARIE-CLAIRE Directrice de l’Ecole Herman Michel: « Ce matin, cette première sortie a permis aux enfants d’être en contact avec le site qu’ils ont choisi . Avec le Carbet des Sciences ils pourront « Connaître la mer » acquérir des connaissances sur le patrimoine naturel et culturel maritime « Vivre la mer » aller sur le terrain, découvrir la mer et ses acteurs « Transmettre la mer » transmettre des savoirs et un bien commun préservé. L’objectif est de former un conseil, de prendre des décisions pour protéger cet environnement. En Avril , les enfants pourront proposer des actions concrètes pour la protection du milieu marin de leur territoire en faisant appel à l’expertise de la commune concernée, mais aussi de scientifiques et d’associations d’usagers ou de protection de l’environnement. On compte également sur eux pour transmettre leurs connaissances dans leurs familles.

 

Lucien SAINT-JEAN THERESE : Premier adjoint au Maire en charge de l’Education de

 

la Culture et du Patrimoine, a rappelé l’importance pour ces enfants d’être des acteurs au sein d’une dynamique territoriale. C’est une démarche participative qui les implique autour d’un projet d’action citoyenne de protection du milieu marin. Je note avec plaisir la motivation qui anime ces enfants autour du projet. La ville du Carbet est également fière d’être la première en Martinique à initier ce projet d’ aire marine éducative. Cela prouve que le Carbet s’engage de plus en plus dans un développement soucieux de l’environnement « .

 

Prochaine étape de Février à juin 2017 : Les Carbet des Sciences proposera des intervenants qui viendront leur parler des écosystèmes marins et leurs habitants ( coraux, tortues, cétacés, etc..)

La création de fresques comme outil  d’insertion

Les deux chantiers d’insertion programmés sur le territoire de la commune ont démarré avec des jeunes motivés et pleins d’enthousiasme. L’un de ces chantiers encadré par l’Association Lasotè est axé sur l’agriculture et l’embellissement de la ville. L’autre mis en place par l’Association Hommes et Territoires est consacré à la création de fresques sur divers sites de la  ville.

 

Jeudi 21 juillet, l’Association Hommes et Territoires a mis en place le comité de pilotage de cet ACI Fresques. Dix salariés en insertion ont choisi de travailler dans cet atelier de création de fresques.  En présence du Maire, du 1er Adjoint, des élues en charge de la jeunesse, de l’agriculture et du directeur des services techniques, ces jeunes ont présenté ce travail de recherche qu’ils ont  effectué sur le patrimoine du Carbet. Cette présentation a été saluée et encouragée par les responsables présents qui ont vu dans cette démarche des jeunes une réelle  volonté  de  s’impliquer dans ce parcours d’insertion qui leur est   proposé.

 

Le Maire, Jean Claude ECANVIL, a rappelé l’objectif de la municipalité qui est d’accompagner et d’encadrer ces jeunes ayant des difficultés sociales et professionnelles. Dans ces chantiers nous avons un public homogène dont les causes de leurs ruptures avec le monde du travail sont diverses et complexes. Il s’agit donc de trouver des solutions efficaces adaptées à chacun d’entre eux . La vocation de l’ACI (Ateliers et Chantiers d’Insertion) est de contribuer au développement local en associant systématiquement les collectivités locales au projet. Le Maire qualifie ce partenariat de “gagnant gagnant” car il facilite d’un côté le retour à l’emploi pour ces jeunes et de  l’autre  contribue à l’embellissement de divers sites de la  ville.

 

Ces travaux de recherche sur les divers sites, rues et quartiers de la ville permettent à ces jeunes    de s’imprégner de l’histoire de ces lieux afin de proposer une création adaptée qui devrait contribuer à la valorisation du  site.

 

Le formateur de l’Association Hommes et Territoires salue l’implication de toute  l’équipe lors de  ces travaux de recherche. La municipalité associée étroitement à ce projet apporte tout le soutien logistique et assure le suivi par le responsable des services techniques.

 

Ateliers Chantiers d'Insertion"Lasoté" et "Hommes et territoire au Carbet

Dans les prochains jours, deux ateliers chantiers d’insertion (ACI) débuteront au Carbet l’un avec l’Association « LASOTE » et l’autre avec l’Association “ HOMMES ET TERRITOIRE”. 18 jeunes de la commune du Carbet effectueront un travail sur l’agriculture et l’aménagement. Pour présenter l’objectif de ce chantier d’insertion,les associations” LASOTE” et “ HOMMES ET TERRITOIRE ” ont reçu les stagiaires et les encadrants à la Pépinière Nord Créatis. Etaient présents, le Maire de la  Ville du Carbet Jean­Claude ECANVIL , le premier adjoint au Maire Lucien SAINT­JEAN THERESE , Murielle ETINOF l’élue responsable de la Jeunesse et de la Vie Associative, la directrice du CCAS Mauricette MARIE­SAINTE, Françoise MOUSTIN, conseillère municipale et responsable de l’agriculture sur le  territoire.

 

Mme Annick JUBENOT, coordinatrice de cette ACI LASOTE et Olivier JEAN­DENIS, Directeur de « HOMMES ET TERRITOIRE » ont présenté  l’objectif de ces deux   ACI.

L’aménagement et l’embellissement paysager de la ville ainsi que la production agricole et l’agrotourisme constitueront l’essentiel de ce chantier   “Lasotè”.

 

Cette structure qui existe depuis 2008 a pour objectif de transmettre la tradition. “Lasotè” se traduit en français par l’expression “A l’assaut de la terre” . Cette technique de labour, propre au Nord de la Martinique a été presque délaissée pour une agriculture intensive. Aujourd’hui, cette pratique tend à revenir pour tenter de sauver ce qui reste des terres cultivables. L’association “Lasotè” pratique une agriculture originaire du Nord qui consiste à exploiter des terrains pentus. Cette pratique incite à la solidarité, l’entraide et le partage. Par le biais de ce chantier d’insertion

« Lasoté » veut valoriser le métier d’agriculteur et transmettre un savoir faire. Dans la continuité de ce chantier l’association souhaite commercialiser les produits de la terre à travers un marché « Lasoté » qui serait organisé chaque mois sur le territoire du Carbet.

 

Cet ACI se déroulera dans le cadre du développement durable. Les jeunes investiront une parcelle communale en pente se situant à Morne Savane au Carbet. Sur ce site ils seront amenés à cultiver la terre afin de produire des légumes. L’autre point important de la mission de ces jeunes sera l’aménagement paysager de la ville toujours avec le suivi et l’encadrement des responsables de l’association    “Lasotè”.

 

Le chantier d’insertion avec l’association “ HOMMES ET TERRITOIRE” a pour objectif la  revalorisation de l’histoire de la ville , le renforcement du lien social dans les quartiers  l’amélioration et l’embellissement du cadre de vie. .Par la réalisation de fresques en milieu rural et urbain il s’agira donc de construire un parcours d’insertion autour de l’expression artistique, des métiers de l’art et de la peinture en  bâtiment.

Ce chantier qui  se déroulera en partenariat avec la ville  du Prêcheur, permettra le recrutement de  8 agents pendant une année (renouvelable) sur le territoire des deux communes. Un bel exemple d’intercommunalité !!

 

Pour la Ville du Carbet, cette opération menée avec les associations “ LASOTE ” et “ HOMMES ET TERRITOIRE ” est une volonté commune pour le développement pérenne de l’agriculture,la préservation du foncier rural et  la mise en valeur de l’histoire de la   ville.

 

Les ateliers chantiers d’insertion sont également pour ces jeunes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles une nouvelle chance pour un retour à l’emploi ou une rampe de lancement vers le marché du travail.

 

 

Le Conseil Municipal des Jeunes du Carbet en ACTION  !!

Depuis le 28 février 2016 les élus du CMJ sont sur le terrain chaque dimanche pour informer et sensibiliser la population Carbétienne aux risques du zika et l’inciter à adopter des gestes de prévention au quotidien. Ces jeunes conscients du risque de l’épidémie zika, sacrifient leur dimanche pour visiter les habitants et les rappeler à la plus grande vigilance face à cette  épidémie.

Ils ont visité les quartiers Bout bois, Anse Latouche, Anse Turin, Four, Fromager, Batterie, Berlin. Plus de cent maisons ont été visitées. Des gîtes à larves ont été supprimés. Durant ces tournées chez l’habitant, le service environnement recense également la présence de véhicules hors d’usage qui sont aussi des gites à moustiques.

Nous avons été interpelés par les résidents de Fond Savane qui se plaignent d’une forte recrudescence des moustiques dans leurs habitations. Au début de l’opération, les agents de l’ARS nous avaient précisé que ces moustiques ne sont pas des Aedes Aegypti, mais des culex qui sortent de la station d’épuration. A notre demande les services de la SME ont procédé au nettoyage des abords de la lagune à plusieurs  reprises.

Toutes ces actions contre la prolifération des moustiques menées par la ville  du Carbet sont bien accueillies par la population. La présence des jeunes du Conseil Municipal sur le terrain est une action citoyenne très forte qui valorise leur mission au sein de la collectivité.

Le CMJ poursuivra son action de sensibilisation par le porte à porte dans chaque quartier du Carbet jusqu’au mois de Juin. Certains dimanches les agents VSC de l’ARS collaborent avec les jeunes  élus.

 Dimanche 10 Avril : le quartier « les Pitons » sera visité par les jeunes du CMJ épaulé par Mr YEBAKIMA et 4 agents VSC de l’ARS.

 

Des Stagiaires en immersion :  Le Carbet mise sur l’apprentissage 

Depuis quelques semaines une douzaine de stagiaires sont en immersion dans plusieurs services de la commune : Crèche, CCAS, Services Techniques, Caisses des Ecoles. Des jeunes venant de certains lycées de l’île, de la Mission Locale  de l’Afpa et de l’AMEP.

Aux Services techniques cinq jeunes sont en stage. Andy TORIOT, Kevin VOGEL, Jérémie DACLINAT, Gaël ZEBO, Yvan ARMAND. Des jeunes qui nous viennent du lycée professionnel de Saint-James et de la Mission Locale.  Quatre sont en terminale CAP travaux paysagers au Lycée de St James et un autre vient de la Mission Locale. Ils sont sur le terrain avec les agents et apprennent les techniques d’élagage, de débroussaillage et d’aménagement. Une passerelle professionnelle qui leur permettra de toucher du doigt la vie en entreprise et le métier qu’ils ont choisi de faire. Durant leur période de stage aux services techniques, ils ont été encadrés par les agents et son directeur. Ils ont eu à  intervenir sur l’ensemble des sites communaux pour des travaux de propreté et d’aménagement encadrés par Jean-Luc DUSSIEL, chef d’équipe, qui se félicite de la volonté des stagiaires à vouloir travailler dans ce domaine.

Au Centre Communal d’Action Sociale du Carbet, deux stagiaires sont en immersion : Audrey SAINT-JUST prépare un BAC ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne)  et Emeline LUBER, qui se trouve en prépa Bac Pro SPVL  (Services de Proximité et Vie Locale). Les jeunes ont pu  découvrir  l’ accompagnement  des séniors et  des personnes en grande difficulté., Elles ont vécu à cette occasion leur première expérience professionnelle. Pour la responsable du CCAS du Carbet Mauricette MARIE-SAINTE »C’est un atout pour elles quel que soit leur projet professionnel pour gagner en autonomie, en ouverture d’esprit et en expérience professionnelle »

A la Crèche du Carbet, deux stagiaires  Lydia VAINQUEUR et Augustine CREPITA sont en formation dans le domaine de la petite enfance. Elles viennent de l’AFPA de Trinité et de la MFR du Morne-Rouge. Dans le secteur de la petite enfance, les stagiaires sont amenées  à travailler sur un public très réactif, les enfants. Certaines tâches comme le change, le coucher et le repas sont des moments intimes pour l’enfant en plein développement et qui a besoin de repères. Pour la responsable de la crèche, Myriam TAVERNY « Il faut attendre que les enfants se soient familiarisés avec le stagiaire avant de lui proposer, dans un premier temps, d’assister à ce genre de moment puis d’y participer. En fait, il faut toujours penser aux enfants d’abord et c’est en observant la relation qu’ils entretiennent avec le stagiaire que l’on peut décider, si oui ou non, il peut faire telle ou telle chose (et s’il en est capable aussi). Dans tous les cas, le stagiaire n’est jamais seul ».

Le Restaurant Scolaire du Carbet accueille aussi deux stagiaires : Josée RUSTI qui prépare un BAC Pro Cuisine au Lycée de Bellefontaine et Anthony RAQUIL de l’AMEP qui lui aussi  vise ce diplôme. Ils sont au fourneau après les conseils de la Chef d’Equipe Marie-Claude BABIN. Ils se sont impliqués dans la préparation des repas  en concoctant avec les cuisinières les plats des enfants. Pour la chef d’équipe :« Ils ont su s'adapter rapidement dans toutes les tâches qui leur étaient allouées. Toujours partants et de bonne humeur ».

Immersion Emploi Jeunes : Edition 2015

Mis en place depuis 2011, le dispositif régional « Immersion Emploi Jeunes » s’inscrit dans le cadre du « Plan Ambitions Jeunes ».

 

IEJ permet aux jeunes de découvrir le monde de l’entreprise, de mettre en valeur leurs potentialités, ou encore de préparer financièrement la poursuite de leurs études.

Le dispositif est relancé à compter du 1er juillet 2015.

 

1300 jeunes de 16 à 35 ans pourront bénéficier de ce dernier pendant les périodes de vacances scolaires allant de Juillet à Septembre puis de Novembre à Décembre 2015.

 

Cette année, c’est la Maison de l’Entreprise de Martinique qui assurera le suivi du dispositif IEJ, afin de mettre en relation les jeunes et les entreprises.

 

Pour toute information : 0596 38 90 51

Contact jeunes  : iej.jeunes@maisondelentreprise.mq

Contact  entreprises  : iej.entreprises@maisondelentreprise.mq

 

Article en ligne : http://www.region-martinique.mq/blog/un-job-pour-tes-vacances/

Dans cette rubrique, retrouvez les dispositifs d'aide aux étudiants, diverses offres d'emploi et formations communiquées par nos partenaires sociaux. 

 

Pour toute information complémentaire n'hésitez pas à vous rendre dans votre CCAS

OUVERTURE DE L'ESPACE ETUDIANT

 

Le service d'aide aux étudiants est désormais mutualisé avec celui du Conseil général. La réception du public se fait au 3, rue Henri Léro à Fort de France. Les Lundi, mardi et jeudi de 8 à 16 heures et les mercredi et vendredi de 8 à 13 heures.

 

Contact: 0596 30 16 16 ou 0596 59 11 54

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© mairie du Carbet