BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET
BIENVENUE SUR LE SITE DE LA VILLE DU CARBET

Les Services Techniques de la Ville du Carbet vous accueillent.

Tél : 0596 78 02 13

La chasse aux moustiques a commencé !

Dans le cadre de la lutte contre les moustiques, l’Agence Régionale de Santé ,la Collectivité Territoriale de Martinique en partenariat  avec 16 communes ,  dont la ville du Carbet , ont organisé une campagne de mobilisation dans les quartiers, au plus près de la population.

L’objectif est d’aller à la rencontre des habitants en porte-à-porte et de les inciter à supprimer des gîtes à moustiques retrouvés chez eux.

Des brigades anti- moustiques se sont rendues au lotissement Fromager le samedi 4 Mai dernier afin de rencontrer les habitants. Tout au long de cette matinée de porte à porte les acteurs de la démoustication ont expliqué aux habitants les bons gestes pour supprimer les gîtes à moustiques retrouvés chez eux.

Cette brigade était composée de trois agents municipaux ,  référents dans le domaine de la démoustication , l’agent chargé de l’environnement et 2 agents du Centre de démoustication/ lutte antivectorielle. Au lotissement Fromager, on a décelé dans des habitations quelques larves d’ Aedes aegypti . Les agents ont sensibilisé les familles et rappelé les consignes pour éradiquer le moustique dans leurs habitations.

 

Rappel important pour une mobilisation efficace contre l’invasion des moustiques

Chaque Martiniquais est invité à adopter un des gestes suivants durant la période de sensibilisation  (27 avril au 04 mai) et tout au long de l’année :

  • Changer l’eau de ses vases à fleurs et de ses dessous de pots deux  fois par semaine.
  • Renverser et/ou couvrir les réserves d’eau.
  • Nettoyer sa gouttière.
  • Eliminer ou mettre à l’abri tout ce qui  peut retenir  l’eau.
  • Vérifier que sa fosse septique est aux normes et non fissurée.

Pour rappel, au cours des dernières années, la Martinique a subi des épidémies successives de dengue, chikungunya et Zika.

Il n’existe actuellement aucun médicament ou vaccin contre ces maladies qui sont toutes les trois transmises par le même moustique Aedes aegypti. Ce moustique est dit « domestique » par rapport à sa grande faculté à évoluer dans l’environnement humain et à utiliser des gîtes larvaires créés par l’homme.

La prévention de ces maladies passe donc par une lutte quotidienne contre ce vecteur menée par toutes les couches de la population.

 

 

L’entretien de la Ville :  Les Services Techniques de la Ville au cœur de l’action

La propreté d'une ville, c'est aussi l'affaire de ses citoyens. Si tout le monde prend les dispositions pour ne pas dégrader l'environnement urbain, la ville sera plus belle.

 

Chaque jour, vous les rencontrez ou les croisez dans leurs fonctions. Les Services techniques sont avant tout un service public destiné à améliorer le cadre de vie des habitants de la commune. Ils contribuent directement à rendre notre ville plus belle, plus propre, plus pratique.

Les équipes des Services Techniques de la ville entretiennent l’ensemble du patrimoine communal (bâtiments, espaces verts, voies urbaines…) et apportent leur appui technique aux grands événements. A l’approche de la fin de l’année un grand coup de nettoyage a été programmé :  du bitume a été remis sur le chemin de Longvillier, au niveau de la piscine.  La route de Belfond a fait l’objet d’un nettoyage et de l’apport de remblais.  Le  chemin du quartier Viémazi particulièrement dégradé par les pluies a été nettoyé et remis en état en plusieurs endroits. Le caniveau de la rue Justin Dormier a été également nettoyé. Les services techniques ont procédé au retrait de dépôts sauvages à l’impasse des Azalés, au lotissement Le Fromager, ainsi qu’à l’élagage des abords de la route du Canal des Esclaves. D’autres interventions sont programmées pour les semaines à venir. 

 

Depuis le mois d’octobre des actions d’embellissement sont également menées avec le service environnement.  Le fleurissement au niveau des dépôts sauvages devrait inciter certains habitants à faire preuve de civisme en évitant de déposer leurs encombrants à même le sol. . Quatre sites ont été aménagés. La polyvalence des agents est un atout important dans la gestion des opérations à mener. . Elle leur permet d’intervenir en soutien de leurs collègues dans tous les domaines.

Les services techniques sont également appelés à intervenir en cas de situations d’urgence liées aux conditions climatiques ou aux événements exceptionnels.

 

 Rappelons une fois de plus que :

Tout matériel électronique, électrique ainsi que tous les déchets qui contiennent du fer, sommier, et autres encombrants volumineux doivent être OBLIGATOIREMENT DEPOSES A LA DECHETTERIE. Il existe aujourd’hui deux déchetteries à votre disposition près de chez vous :

  • Déchetterie de Fond Cannonville à Saint-Pierre : 0596 68 61 93
  • Déchetterie du Morne-Rouge au quartier Petite Savane . Elle est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 15h – samedi et dimanche de 7h30 à 12h.

Le ramassage des déchets verts est quant à lui  effectué tous les 15 jours les mardis et mercredis par le CAP NORD.

 

Quelques gestes simples permettent d'améliorer la propreté de nos rues

 

Je sors mes encombrants et mes poubelles la veille au soir
Les encombrants sur la chaussée sont souvent cause de dégradation de nos sites et de certaines rues. Il est important de les déposer sur  le trottoir au plus près de la collecte (la veille au soir), en veillant à ce qu'ils ne s'éparpillent pas et en vérifiant qu'ils ne comportent que des objets collectés ( voir le planning)   - http://www.villeducarbet.fr/développement-durable/environnement/gestion-des-déchets/ )

 

Le ramassage est plus efficace et ne laisse pas de trace. Les conteneurs de collecte des déchets doivent aussi être sortis  la veille de la collecte et pas avant. Il est fortement recommandé de les rentrer  sitôt le passage de la benne. Il est recommandé de veiller  à ce qu'ils ne débordent pas. Une source de saleté sera ainsi  facilement évitée.

 

Je ne jette rien dans les rues...

Il n'est pas difficile de conserver ses petits déchets jusqu'à une poubelle fonctionnelle.

... ni dans les caniveaux !
Les caniveaux collectent les eaux de pluie , les déversent directement à la rivière et en finalité en mer : nos déchets suivront le même chemin. Sachez que dans la nature, un chewing-gum met 5 ans à se dégrader, un mégot de cigarette 10 ans, une canette 100 ans, un sac plastique jusqu’à 450 ans et une bouteille en verre 1 million d’années.

 

Je dépose mon verre dans les colonnes de collecte...

Et non à côté. Trop de personnes choisissent la facilité en déposant, à proximité des points de collecte du verre, des sacs ou cartons remplis de bouteilles. Ils génèrent rapidement des dépôts sauvages.

 

Je signale les dépôts sauvages.
Vous êtes témoins d'un véhicule déversant sur la chaussée des gravats et autres déchets. N'hésitez pas à le signaler à la Police municipale (0596 78 48 75) qui pourra engager des poursuites.

 

Je ramasse les déjections de mon chien
Les propriétaires de chiens  sont responsables des dégâts que leur animal  peut causer lors de la promenade notamment par leurs déjections sur le trottoir. A eux de prévoir un sachet pour ramasser, le cas échéant, derrière leur animal de compagnie. Par ailleurs,  LA PRESENCE DE CHIENS SUR LES PLAGES EST FORMELLEMENT INTERDITE

 

CFPPA / VILLE DU CARBET : Une convention  sur les bons rails !

La convention de partenariat  entre le Centre de Formation Professionnelle pour la Promotion Agricole  (CFPPA) et la Ville du Carbet, signée en Février 2018, est entrée en application avec ce chantier d’élagage grimpeur qui a débuté durant la première semaine du mois de juin.

En effet ces treize jeunes stagiaires, bien encadrés par leur formateur , Mathurin MISAT, ont entrepris le nettoyage des cocotiers qui se situent sur le littoral du Carbet. Ils allient pratique et théorie en escaladant les cocotiers en toute sécurité. De l’avis des stagiaires que nous avons interrogés : « Nous sommes satisfaits de cette formation, car on est  vraiment dans de bonnes conditions de travail. C’est l’occasion pour nous de mieux appréhender les risques et de mieux les gérer. Notre formateur est là pour contrôler tout cela également . Nous sommes vraiment très fiers de pouvoir, par notre formation, aider la ville du Carbet « 

Pour le formateur, Mathurin MISAT : « Cette formation est une excellente opportunité pour le Centre et aussi pour la ville qui , par ce chantier, contribue fortement à la sécurité des riverains du bord de mer et des habitués de la plage.   

Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de Jean-Claude ECANVIL, Maire du Carbet, et du Directeur du CFPPA qui souhaitent offrir aux jeunes Martiniquais et singulièrement aux jeunes Carbétiens des formations diplômantes adaptées au développement durable, mais également des espaces afin de mettre en pratique ce qu’ils apprennent au centre.

Ce partenariat se veut « gagnant, gagnant » . La municipalité met des sites à la disposition du CFPPA pour la pratique de la formation aménagement paysager .En contrepartie, le CFPPA s'engage à aider à l’embellissement de la ville en aménageant des espaces verts.

 

Un partenariat qui est effectif aujourd’hui grâce au travail de Directeur des Services Techniques, Yvon CREMAS qui a su trouver des idées innovantes dans le cadre de l’embellissement de la ville du Carbet.

 

Les stagiaires, après le chantier  des cocotiers, interviendront  le long des Plages du Coin et de Grand Anse afin d’élaguer les branches qui entravent le réseau électrique.

CFPPA du Carbet et Ville du Carbet : Une convention pour l’embellissement de la ville

Une convention de partenariat a été signée vendredi 23 février 2018 entre le Centre de Formation Professionnelle pour la Promotion Agricole  (CFPPA) et la Ville du Carbet. Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de Jean-Claude ECANVIL et du directeur du CFPPA qui souhaitent offrir aux jeunes Martiniquais et singulièrement aux jeunes Carbétiens des formations diplômantes adaptées au développement durable, mais également des espaces afin de mettre en pratique ce qu’ils apprennent au centre.

Le CFFPA qui a reçu le label Ecocert en Novembre 2017 est un atout important pour la production maraîchère en Martinique. Ce site fait partie du groupement régional d’agriculture biologique. Avec l’appui de Mr Tisgra, les stagiaires reçoivent une formation en conduite de production en agriculture biologique et commercialisation et apprennent ainsi les différentes techniques d’amendement naturel pour la terre afin de produire une culture sans pesticide.

Ce partenariat se veut « gagnant, gagnant » . La municipalité mettra des sites à la disposition du CFPPA pour la pratique de la formation aménagement paysager .En contrepartie, le CFPPA s'engage à aider à l’embellissement de la ville en aménageant des espaces verts.

 

Véronique TROUDART, Directeur du CFPPA :” Dès mon arrivée au Carbet je suis tombé sous le charme de la ville. Elle est attrayante. Il y a des choses à mettre en valeur. Je dirai à la fois le cadre de vie, les rivières et bien sûr les infrastructures. Il y en a une qui m’interpelle particulièrement c’est le canal d’irrigation qui arrive sur la place de la mairie. Je pense qu’il serait opportun de revoir cet ouvrage très ancien fonctionner en permanence. La ville du Carbet offre des atouts à mettre en valeur et le programme de formation s’intègre dans les perspectives de valorisation à la fois du centre mais aussi du territoire du Carbet. J’ai donc saisi la balle au bond  et cela se concrétise par la signature de cette convention qui va se traduire par des réalisations avec le concours de la municipalité. Nous  réaliserons dans la ville des ouvrages qui seront visibles sur tout le Nord Caraïbe. La signature de cette convention est pour moi une très grande satisfaction.

 

Le maire de la Ville est très heureux de signer cette convention :

Jean-Claude ECANVIL , Maire de La Ville du Carbet : Ce partenariat est « gagnant, gagnant » .Nous souhaitons mettre à la disposition du CFPPA des espaces qui permettront aux stagiaires de s’exprimer en toute liberté. Nous voulons mettre en avant  l’imagination au service de la ville. Il s’agit , grâce au travail des stagiaires , de donner une note singulière à notre ville au niveau des espaces verts afin de renforcer l’attractivité du Carbet. Nous avons des atouts et il faudra les mettre en exergue. Je prends l’exemple de L’Espace Aimé Césaire qui pourrait être un site sur lequel on retrouverait des plantes de la pharmacopée Antillaise. Cette convention privilégie l’emploi . Je salue l’implication du Directeur des services techniques dans ce projet qui aboutit aujourd’hui à la signature de cette convention qui va rejaillir sur l’ensemble du territoire Nord Caraïbe.

 

Yvon Crémas : Directeur des Services Techniques : “  Nous avons préparé déjà un espace , à l’entrée Nord à l’Anse Latouche. Nous avons dépollué cet espace qui est prêt à être investi par les stagiaires.”

 

Aujourd’hui le CFFPA du Carbet dispense des formations suivantes :

– Brevet Professionnel Agricole Travaux de Conduite et Entretien des Engins Agricoles – BPA TCEEA

– Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole – BP REA

– Certificat de Spécialisation  « Taille et soin des arbres »- CS Taille

– Certificat d’Aptitude Professionnel  Agricole -Jardinier Paysagiste – CAPA JP

– Certificat de Spécialisation Conduite de production en Agriculture Biologique et Commercialisation- CS CPABC

– Brevet Professionnel Aménagement Paysager  – BP AP

Formation (16 à 25 ans) :

– CAPA Jardinier Paysagiste  – CAPA JP

– CAPA Métier de l’Agriculture – CAPA MA

Des formations toutes rémunérées avec à la clé des tremplins pour trouver un emploi. Il faut cependant déplorer le manque de candidats.

 

Le Directeur lance un appel  aux jeunes Carbétiens  en leur disant que les métiers de la terre sont l’avenir de la Martinique. Le CFPPA est ce tremplin qui vous permettra demain d’être responsable d’une exploitation et de commercialiser ce que vous produisez. C’est aussi un outil qui vous donnera les bases pour consacrer votre imagination et votre talent à l’aménagement d’une ville. Le CFPPA vous accompagne pour réaliser le futur avec vous.

 

CFPPA du CARBET

Pour inscription : 0596 78 02 02

Email : cfppa.le-carbet@educagri.fr

 

 

 

Les Journées REPLIK 2017 : Les services techniques en première ligne

Une semaine pour mieux connaître les risques séisme et tsunami en Martinique et pour se rappeler les bons gestes. Dans le cadre de la préparation de la population à ces événements majeurs, la Ville du Carbet a mise en place un exercice d'évacuation au sein du service technique. Le Maire a voulu sensibiliser les agents qui sont les premiers à intervenir lors des différents séismes qui peuvent nous toucher.

Pour en limiter les conséquences, il existe des consignes de sécurité à suivre avant, pendant et après les secousses. Rien ne doit être laissé au hasard. S’informer et se préparer, c’est se protéger et préserver sa famille.

 

Au travail :

  • entraînez-vous avec vos collègues à vous abriter dans les endroits que vous aurez identifiés. Vous gagnerez des secondes précieuses  le jour où ça tremblera !
  • Choisissez un(e) collègue proche de votre poste de travail. Demandez-lui d’être votre binôme en cas de séisme. Votre rôle : veiller l’un sur l’autre.
  • Attention aux éléments situés en hauteur, comme les boites d’archives et aux cartons entreposés
  • Veillez à ne pas encombrer les lieux de circulation (couloirs, halls, accueil…) d’objets ou de mobiliers pouvant obstruer en cas de chute les chemins d’évacuation
  • Prévoyez un kit d’urgence que vous vérifierez régulièrement. Ce kit peut être collectif. Un référent de votre entreprise en sera responsable. Dans tous les cas, veillez à le stocker dans un endroit facile d’accès.

Lors de cet exercice d'évacuation, le kit d'urgence a été présenté aux agents.

 

 

Prévention des risques et hygiène au travail: Des agents opérationnels

Le Maire de la Ville du Carbet et le Maire de la Ville de Case-Pilote ont initié à la pépinière d'entreprise NordCréatis du Carbet une session de formation des représentants du personnel du Comité Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) des agents de la Ville du Carbet et de Case-Pilote.

Le Maire de la Ville du Carbet, Jean Claude Ecanvil, a ouvert , le lundi 8 Juin 2015 , cette session de formation obligatoire pour une quinzaine d'agents présents. Cette formation s'avère nécessaire pour l'exercice de leurs missions au sein du CHSCT de leur collectivité respective. Ces agents seront formés pendant 5 jours dans les locaux de NordCréatis, du 8 au 10 Juin 2015 et du 24 au 25 Juin 2015.

Par l'intermédiaire de cette formation, les membres du CHSCT représentant le personnel et donc les services communaux dans leur ensemble, bénéficieront de connaissances permettant de mieux prévenir les risques professionnels et contribuer ainsi à la protection de la santé et à la sécurité des agents au travail.

En effet, les membres du CHSCT seront amenés à contribuer à la mise en place de projets de prévention et proposer des mesures pratiques pour sensibiliser le personnel aux règles d'hygiène et de sécurité. Un véritable enjeu pour la Ville du Carbet qui met un point d'honneur au respect de la sécurité au travail pour ses agents.

 

Fiche pratique:

Le CHSCT est une instance consultative permettant le dialogue et l'échange entre l'administration et les représentants du personnel devant garantir la sécurité au travail.

Cette instance est consultée:

-Sur des projets d'aménagements importants modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail et, notamment, avant toute transformation importante des postes de travail découlant de la modification de l'outillage, d'un changement de produit ou de l'organisation du travail.

-Sur les projets importants d'introduction de nouvelles technologies notamment lorsqu'elles sont susceptibles d'avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des agents.

 

 

à propos de la formation du personnel municipal - mai 2011

L'un des points forts du programme d'actions de la nouvelle municipalité est le plan de formation du personnel communal. A ce jour on constate qu'un effort sans précédent a été entrepris dans ce domaine puisque tous les services, sans exception, sont largement impliqués dans ce programme de formation qui permettra, dans les années futures, de maintenir et d'améliorer le service public ainsi que la qualité de vie de nos administrés

Il faut saluer, comme il se doit, la motivation affichée par une forte majorité du personnel qu'il soit de la mairie, du service technique, de la caisse des écoles, de la crêche ou du CCAS lors de ces séances de formation qui se poursuivent durant toute l'année. Nous prendrons comme exemple, parmi d'autres, ce stage de formation aux premiers gestes de secours pour le personnel du restaurant scolaire. Ce stage qui fut une première dans le Nord Caraïbe, a été accueilli et suivi avec enthousiasme par tous les agents récompensés par un diplôme qui reconnaissait leur mérite. Dans la foulée, ils ont montré la même motivation pour une formation de qualité qui les a initiés aux nouvelles règles en matière d'hygiène dans la restauration scolaire.

Ces trois premières années de gestion municipale auront permis de franchir un pallier important dans la qualité du service public. Aujourd'hui tous les services municipaux sont informatisés et nos agents suivent une formation continue sur place avec la précieuse collaboration de Mme FOLLEVILLE, responsable de la Caisse des Ecoles. La Mairie du Carbet, à ce jour, bénéficie pleinement des moyens informatiques mis à sa disposition par la CCNM avec de nouveaux logiciels dans tous les services. Ce nouveau dispositif et la formation qui l'accompagne placent notre mairie sur les rails de la modernité et ouvrent de nouvelles perspectives à nos agents.

Le personnel du service technique s'est impliqué progressivement dans ce plan qui demandait bien évidemment une période nécessaire à l'harmonisation du service afin de permettre aux agents de suivre la formation sur le temps de travail. Il fallait surtout mettre un terme à cette longue période d'immobilisme en matière de formation pour des agents qui ne pouvaient plus rester en marge des nouvelles dispositions dans le domaine de l'hygiène, de la sécurité au travail ou tout simplement des nouvelles techniques. Au niveau de l'encadrement, la réorganisation s'imposait, avec notamment l'utilisation de l'outil informatique, qui permet aujourd'hui d'avoir une vision claire de la gestion du service technique qui constitue, faut-il le rappeler, la force d'action de la municipalité.

Ce premier bilan nettement positif de ce plan de formation nous encourage à poursuivre dans la voie du progrès pour notre ville qui est entrée définitivement dans l'ère de la modernité.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© mairie du Carbet